Connexion

Un institut de recherche multidisciplinaire sur le cancer soutenu par l'appel à projets "Instituts Convergences"

25/04/2017

Le projet PLASCAN (Prévenir la plasticité et l’adaptabilité tumorale : vers la nouvelle génération de médecine personnalisée) porté par l'Université de Lyon a été retenu dans le cadre de l'appel à projets "Instituts Convergences". Il prévoit un institut de recherche multidisciplinaire.

​Relevant du Programme Investissements d'Avenir, l'appel à projets Instituts Convergences vise à structurer quelques sites scientifiques pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité pour mieux répondre à des enjeux majeurs, à la croisée des défis sociétaux et économiques et des questionnements de la communauté scientifique.

Ils doivent rassembler, dans un partenariat organisé en un lieu donné, des compétences de recherche diversifiées avec une vision intégrative visant à produire des savoirs nouveaux par la mobilisation conjointe de différentes compétences disciplinaires et développer, en lien avec ces recherches interdisciplinaires, des formations d'excellence innovantes aux niveaux master et doctorat intégrés dans des ensembles de type "graduate schools", en formation initiale comme en formation continue.

Pour l'appel à projets de la seconde vague, un projet a été retenu parmi les 26 projets examinés par le jury international : le projet PLASCAN - Institut François Rabelais, porté par l'Université de Lyon.

Le projet PLASCAN (Prévenir la plasticité et l’adaptabilité tumorale : vers la nouvelle génération de médecine personnalisée) sera un institut de recherche multidisciplinaire sur le cancer focalisé sur trois grands axes.

  • Le premier porte sur la compréhension et la modélisation du Cancer.
  • Le second porte sur l’intégration de cette connaissance du développement préclinique et clinique de nouveaux traitements.
  • Enfin, le troisième axe déclinera les conséquences de la plasticité du cancer dans le domaine de la médecine de précision.

L’institut œuvrera afin que le Centre Léon Berard, porté par une forte reconnaissance internationale, impose un leadership du même niveau que des instituts internationaux tels que le MD Anderson (USA) ou le Princess Margaret Cancer Center (Toronto). 

Parmi les quatre autres projets retenus par l'appel à projets, un autre a été classé A+ par le jury et est porté par l’Université de Lyon : l'Ecole urbaine de Lyon. S’appuyant sur les réalisations du Labex IMU, la “Urban School” de Lyon s’attaquera aux défis sociétaux majeurs posés par la convergence de problèmes liés à la généralisation de l’urbanisation et à ceux liés au changement climatique.


Pour en savoir plus sur le projet PLAsCAN

Pour en savoir plus sur le projet Ecole urbaine de Lyon