Connexion

La SATT Pulsalys renforce ses liens avec les établissements de recherche lyonnais

27/12/2016

La SATT Pulsalys vient de signer des conventions cadres avec 6 établissements de l’Université de Lyon : l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’INSA Lyon, l’ENS de Lyon, l’Ecole Centrale de Lyon, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’Université Jean Monnet St-Etienne.

​PULSALYS, la SATT de Lyon St-Etienne

PULSALYS est une Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT), créée en décembre 2013 dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir impulsé par l’Etat. Elle fait partie du réseau de 14 SATT françaises dont la vocation est d’optimiser l’impact socio-économique des résultats de la recherche académique par le transfert aux entreprises (PME, grands groupes, start-ups…), et de favoriser la création d’emplois en France.

Ancrée sur les territoires académiques de Lyon et Saint-Etienne, la SATT PULSALYS s’appuie sur l’excellence scientifique des 168 laboratoires de l’Université de Lyon, au sein desquels elle détecte et protège les résultats de recherche à fort potentiel. PULSALYS sélectionne les projets les plus prometteurs de ces laboratoires et investit dans leur maturation technico-économique, en intégrant les besoins des entreprises au coeur de leur développement, afin de faciliter leur transfert par le licensing.

PULSALYS est également l’une des premières SATT à intégrer un dispositif d’accélération dédié à la création de start-ups sur la base de ces projets innovants.

Avec 15 start-ups créées depuis 2013 dont, NEOLYS DIAGNOSTICS, LACTIPS, SWIKLY ou encore NHTherAguix, PULSALYS démontre l’efficacité de son accompagnement tourné vers les entrepreneurs.


PULSALYS, un acteur majeur pour les établissements de l’Université de Lyon

Dans l’attente du recrutement d’une nouvelle présidence, début 2017, le Conseil d’Administration de PULSALYS a annoncé, début octobre, la mise en place d’une gouvernance transitoire. Celle-ci est composée de Khaled BOUABDALLAH, actuel Président de l’Université de Lyon, en qualité de Président de PULSALYS, et de Jean-François GERARD, ancien Directeur de la Recherche à l’INSA Lyon, en qualité de Directeur Général Adjoint.

Cette période transitoire conforte la dynamique enclenchée par PULSALYS depuis le début de l’année 2016, qui se concrétise, notamment, par la signature de conventions cadres avec 6 établissements de l’Université de Lyon : l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’INSA Lyon, l’ENS de Lyon, l’Ecole Centrale de Lyon, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’Université Jean Monnet St-Etienne.

Basés sur les mêmes modalités pour l’ensemble des établissements, ces accords-cadres garantissent à PULSALYS un droit de premier regard sur les résultats de recherche et inventions issus de leurs laboratoires, ainsi que l’exclusivité des droits d’exploitation des actifs de propriété intellectuelle qui en émanent.

Ce mandat exclusif confère à PULSALYS la liberté de négocier et signer des contrats d’exploitation avec les entreprises, lui permettant de jouer pleinement son rôle d’accélérateur du transfert de technologies.

"Nous nous réjouissons de la signature de ces accords-cadres qui témoignent de la confiance portée par les établissements membres de l’Université de Lyon à la SATT PULSALYS.
Nous nous employons dorénavant à concrétiser nos partenariats avec l’ensemble des établissements universitaires, en particulier avec le CNRS, un partenaire essentiel pour PULSALYS, confie Jean-François GERARD, Directeur Général de PULSALYS.

Avec un volume d’investissement de 3 747 k€ au mois d’octobre, équivalant au volume global d’investissement de l’année 2015, répartis sur 25 projets de R&D et 7 projets de start-ups, PULSALYS poursuit son engagement dans le transfert de technologies et la création de valeur, s’imposant comme un acteur majeur de l’innovation territoriale.